Chargement...

5) Origine de la variation de vitesse des pompes à vitesse variable - Bac

5) Origine de la variation de vitesse des pompes à vitesse variable - Bac



Les pompes à vitesse variable présentent un réel intérêt en termes de consommation électrique et niveau sonore sur les installations de génie climatique à débit variable.
Pour être à "débit variable" les installations doivent être équipées de robinets de régulation de type 2 voies sur les émetteurs.

En effet, l’un des moyens utilisés pour réduire le besoin calorifique ou frigorifique est de réduire le débit. Or lorsque le débit est réduit sur une installation, les pertes de charges diminuent dans la distribution et à l’opposé sur une pompe à vitesse fixe dite standard, le gain de pression délivré (Hmt) augmente.

Le schéma ci-dessous illustre ce propos : lorsque le débit est réduit sur l’installation le point de fonctionnement, avec une pompe à vitesse fixe est le point A. En théorie avec une pompe à vitesse variable, il pourrait être le point B qui permettrait d’obtenir le même débit sans « freinage ». La différence A / B illustre le potentiel de gain énergétique théorique maximal.



Les pompes à vitesse variable accompagnent donc l’ouverture et la fermeture de robinets 2 voies du circuit. Elles réduiront leur vitesse si des robinets se ferment sur le circuit irrigué (et inversement) ce qui permettra de substantielles économies d’électricité.
Pour réguler la variation de vitesse, il sera interprété les variations de Delta P.
On distingue 2 principes de régulation dans ce contrôle Delta P : mode à « Hmt constante » ou mode à « Hmt variable ». Ces 2 principes seront développés dans les § à suivre.


Remarque : en règle générale, sur les circuits disposant de plusieurs émetteurs, les pompes à vitesse variable ne font qu’accompagner la fermeture des robinets de régulation. En effet, réduire « autoritairement » le débit parce que le besoin de chauffage diminue ne serait envisageable que si le circuit était parfaitement équilibré, ce qui est rarement le cas.
On pourra sur le sujet étudier le § «  Limites de la régulation de puissance des émetteurs par variation de débit ».