Chargement...

N°9 - Les pompes sur socle - niv 5

N°9 - Les pompes sur socle - niv 5

Les pompes normalisées et les pompes « in line » trop lourdes pour être supportées par les tuyauteries sont installées sur un massif en béton.
Elles y sont fixées par l’intermédiaire d’un socle en fonte ou en tôle, lui- même vissé par des goujons sur le massif.

Suivant la conception de la pompe, le moteur peut être installé verticalement ou horizontalement.

Exemples :

conception de la pompe

La position de montage avec l'arbre du moteur horizontal est autorisée jusqu'à une puissance nominale de 15 [kW].
La position de montage "moteur vers le bas" est proscrite, non pour des problèmes d'embouage comme pour les rotors noyés, mais pour cause de mauvaise évacuation de l'air en charge du refroidissement du moteur.



Les pompes installées sur socle sont désolidarisées des canalisations par l’intermédiaire de dispositifs compensateurs de dilatation et anti-vibratiles.
On parlera de manchettes ou manchon anti-vibratiles, compensatoires de dilatation. Ils sont composés de 2 raccords union ou de 2 brides, reliés entre eux par un élastomère ou une structure métallique qui pourra :

  • « Absorber » les vibrations éventuelles et donc ne pas les transmettre à toute l’installation
  • Permettre la dilatation des tuyauteries sans créer de contraintes.

photo 1

Source la Robinétique