Chargement...

N°1 - Comportement thermohydraulique des émetteurs (rappel) - niv 4

N°1 - Comportement thermohydraulique des émetteurs (rappel) - niv 4

La puissance d’un émetteur est fonction de l’écart de température entre la température ambiante et celle de l’émetteur.
La température de l’émetteur est égale à la température moyenne entrée/sortie de l’eau.

On pourra sur le sujet étudier le dossier « Sélection des émetteurs ».

Un émetteur (ou un groupe d’émetteur) sous-alimenté présente une température de sortie moins élevée que les autres. En effet, l’eau y circule plus lentement et a « le temps de s’y refroidir ». A l’extrême un émetteur très mal alimenté présente une température d’entrée correcte et une température de sortie quasiment égale à celle du local chauffé. Cela ne veut surtout pas dire qu’il chauffe bien, au contraire le radiateur est « froid en moyenne ».

Le radiateur n°1 ci-dessous est nettement moins irrigué que le n°2 :


Un émetteur (ou un groupe d’émetteur) suralimenté présente une température de sortie plus élevée que les autres, car l’eau y circule plus rapidement et donc « n’a pas le temps de se refroidir beaucoup ». A l’extrême un émetteur alimenté par un débit infini aura une température de sortie quasiment égale à celle d’entrée. Cela ne veut surtout pas dire qu’il ne chauffe pas car au contraire l’émetteur (ou le groupe d’émetteurs) sera « bien chaud ».

Le radiateur n°1 ci-dessous est nettement mieux irrigué que le n°2 :


Question

Q1: Sur l’installation normalement dimensionnée ci-dessous, quelle est la colonne la plus défavorisée?
Chaque groupe de radiateur correspond à un appartement.
Quel est l’appartement qui conduit probablement le technicien d’exploitation à régler la loi de chauffe? Pourquoi?


La colonne la moins bien irriguée est la n°2 car sa température de retour est la plus faible.

L’appartement le moins bien irrigué est le n°7. C’est probablement lui qui conduira le technicien d’exploitation à régler une loi de chauffe suffisamment élevée pour qu’il se trouve à une température ambiante encore faible mais acceptée par ses occupants, au prix d’un chauffage généreux et consommateur dans les autres appartements.

Visualisons une distribution déséquilibrée.

Source : « Apprendre le chauffage et l’équilibrage sur Simulateur » (Editions Parisiennes).

Lien pour télécharger la version de démonstration ou acheter le Simulateur chauffage et hydraulique ».
Remarque pour le téléchargement de la version de démonstration :
Enregistrer le logiciel (.exe) sur votre PC, puis cliquer-droit "éxécuter en tant qu'administrateur".



Pour en savoir plus: « Contactez le société MAPSEC ».