Chargement...

N°1 - Technologie des chaudières à condensation - niv 4

N°1 - Technologie des chaudières à condensation - niv 4

En formation de niveau 5 (CAP), on n'étudiera pas ce dossier.



On distingue (voir dossier « Chaudières à condensation »):

  • Les chaudières à condensation à un seul retour (dites « à 2 piquages »)

Dans ces chaudières, l'échangeur est totalement ou partiellement réalisé en matériau inoxydable. Les chaudières de petite puissance dont les petites chaudières murales gaz à condensation rentrent dans cette catégorie.



  • Les chaudières à condensation à double retour (dites « à 3 piquages »)

Ces chaudières sont conçues pour permettre de dissocier les retours d'eau selon leur température. Les retours les plus bas en température irriguent la partie de la chaudière située sur la sortie des fumées. Ceci permet de refroidir au maximum les gaz de combustion et donc de favoriser la condensation.


Source Guillot



  • Les chaudières à condenseurs séparés (dites « à 4 piquages »)

Il est tout à fait possible de concevoir une « chaudière à condensation » constituée d'une chaudière standard et d'un échangeur supplémentaire (le condenseur) qui sera installé sur le conduit de sortie des fumées. On appelle aussi ce condenseur « récupérateur ».


Source Guillot



Quel que soit leur type, le rendement des chaudières à condensation augmente avec la baisse de la température d'irrigation du condenseur.
Pour les chaudières à condensation au gaz naturel, la condensation intervient pour des températures d'irrigation < 55 [°C].

Le présent dossier est consacré au raccordement des chaudières à condensation à 1 et 2 retours dans les chaufferies sans production d'eau chaude sanitaire.