Chargement...

N°5 - Chaufferies à débit constant ou à débit variable - niv 4 à 3

N°5 - Chaufferies à débit constant ou à débit variable - niv 4 à 3

En formation de niveau 5 (CAP), on n'étudiera pas ce dossier.



En règle générale, lorsque la chaudière à condensation alimente plusieurs circuits de chauffage, si le fabriquant n'impose pas de débit minimal d'irrigation, les chaufferies sont idéalement de type « à débit variable ». En effet, dans les chaufferies de type « à débit constant » (avec bouteille de découplage), le recyclage d'eau par la bouteille conduit à un réchauffage des retours qui augmente lorsque les V3V se ferment et réduit le rendement des chaudières.

Question

Q1: Quelle est la chaufferie ci-dessous la mieux adaptée à des chaudières à condensation à un seul retour? Pourquoi?
Quel est dans ce cas la contrainte pour les chaudières pour ce qui concerne leur débit d’irrigation?


Les chaufferies équipées de collecteurs (dites à débit variable) sont mieux adaptées aux chaudières à condensation à un seul retour (2 piquages) car dans les chaufferies à débit constant, le retour d’eau par la bouteille réchauffe les retours ce qui diminue la condensation.


Il est à noter que dans le cas des chaufferies à débit variable les chaudières acceptent de pouvoir fonctionner sans limite basse de débit d’irrigation.

Question

Q2: Symbolisez sur le schéma de l’installation ci-dessous une régulation à même,
- de réguler la température de chaque circuit à partir d’une mesure de température extérieure pour chaque circuit
- de réguler la température de production de la chaudière en fonction de la demande des 2 circuits par modulation de la puissance du brûleur.