N°1 - Principe de la sélection d'une pompe - niv 4

N°1 - Principe de la sélection d'une pompe - niv 4

En formation de niveau 3 (CAP), on n'étudiera pas ce § ni les suivants.




Pour sélectionner une pompe, il faudra calculer :

  • le débit à assurer
  • les pertes de charge correspondant à ce débit dans le circuit principal à irriguer.

On obtiendra ainsi le couple débit-Hmt que la pompe devra fournir correspondant au point de fonctionnement théorique.

On essaiera ensuite de sélectionner une pompe dont la courbe caractéristique passe à proximité de ce point de fonctionnement calculé.

1

Evidemment, si la courbe caractéristique de la pompe sélectionnée passe, comme sur ce graphique, au-dessus du point calculé, le débit obtenu sera supérieur aux prévisions et inversement.

Par ailleurs, on évitera de sélectionner une pompe devant travailler en partie haute ou partie basse de sa courbe caractéristique.

1

Question

Q1 : A l’aspiration de la pompe ci-dessous, on mesure une pression de 2,2 [bar].
A son refoulement, on mesure une pression de 2,4 [bar].
Fonctionne-t-elle dans une bonne zone de fonctionnement ?


Non, avec une Hmt de 2 [mCE] cette pompe ne fonctionne pas dans une très bonne zone. Son rendement (dit mécanique) sera mauvais et sa consommation électrique en sera augmentée.

Notons enfin :

  • Qu'en cas de plusieurs modèles de pompes envisageables, on favorisera le choix d’un point de fonctionnement aussi centré que possible sur la courbe caractéristique.
  • Que la sélection d’une pompe dont les diamètres de raccordement seraient égaux ou inférieurs d’un diamètre à ceux des tuyauteries (normalement dimensionnées) auxquelles elle doit se raccorder est normal.
  • Que la sélection d’une pompe dont les diamètres de raccordement seraient inférieurs de 2 diamètres à ceux des tuyauteries (normalement dimensionnées) auxquelles elle doit se raccorder est à éviter. En effet, il se produira en sortie de pompe une forte PdC qui réduira la Hmt réellement disponible.
  • Que la sélection d’une pompe dont les diamètres de raccordement seraient supérieurs à ceux des tuyauteries (normalement dimensionnées) auxquelles elle doit se raccorder serait surprenante (du moins pour les circuits fermés de chauffage et d'eau glacée). On vérifiera alors avec précaution sa sélection.