N°5 - Analogie - niv 4

N°5 - Analogie - niv 4

En formation de niveau 3 (CAP), on n'étudiera pas ce § ni les suivants.




La courbe caractéristique de la pompe donnée par le fabricant précise ses diverses possibilités de fonctionnement.

Pour mieux comprendre cette courbe dite " caractéristique de la pompe ", on peut, comme nous l'avons vu dans le dossier Comportement des pompes - Partie 1, faire l’analogie avec une courbe fictive qui caractériserait les capacités de vitesse d’un coureur cycliste en fonction de sa pression sur le pédalier, elle-même fonction de la « pente de la piste ».

Dans cette analogie :

  • La vitesse du coureur correspondait au débit de la pompe
  • La pression sur le pédalier correspondait à la Hmt de la pompe
  • La pente de la route correspondait à la résistance hydraulique du circuit sur lequel « la pompe » est installée.

La courbe caractéristique du coureur indiquait donc ses possibilités de couple vitesse/pression (sur le pédalier) pour l’ensemble des pentes qu’il pouvait rencontrer.

Ainsi sur la courbe caractéristique d’un coureur ci-dessous, on note qu’avec une forte pression sur le pédalier, la vitesse du coureur est faible si la pente du circuit est importante. De même, une pompe installée sur un circuit résistant donnera un faible débit malgré une forte Hmt.
A l’inverse, si la pente est faible, avec une pression légère sur le pédalier la vitesse du coureur est importante. De même, une pompe installée sur un circuit peu résistant donnera un fort débit avec une faible Hmt.

1

L'analogie avec une pompe à plusieurs vitesses consistera à penser à plusieurs coureurs de forces différentes sur une piste de course donnée dont la pente est symbolisée par la courbe verte ci-dessous.
On pourra alors étudier les couples « vitesse/pression sur le pédalier » pour ces différents coureurs plus ou moins musclés et dont les capacités respectives symboliseront les 3 vitesses du moteur une pompe.

1