N°7 - Les postes de déperditions - niv 3 à 4

N°7 - Les postes de déperditions - niv 3 à 4
On distingue 3 postes de déperditions :

- Les déperditions surfaciques (par les parois verticales et horizontales)

Ces pertes de chaleur représentent 40 à 50% des déperditions dans le neuf (bien isolé) à 60 à 70% dans l’ancien (moins isolé).

- Les déperditions linéiques ou ponts thermiques

Ces pertes de chaleur interviennent au niveau des liaisons entre dalles, murs extérieurs, cloisons, etc.. Elles représentent environ 10% des déperditions dans l’ancien, et jusqu’à 30% dans le neuf.

- Les déperditions par infiltration et renouvellement d’air

Ces pertes de chaleur sont correspondent aux entrées d’air neuf extérieur nécessaires au confort des occupants et à la conservation des bâtiments. Elles sont de l’ordre de 20 % des déperditions.

Autrefois, l’aération s’effectuait simplement par l’ouverture intermittente des fenêtres. Aujourd’hui, les systèmes d’aération modernes limitent l’entrée d’air froid extérieur au minimum ...

Pour lire la suite du cours, abonnez-vous !
Voir tous les abonnements