N°2 - Installation du capillaire du thermostat antigel - niv. 3 à 4

N°2 - Installation du capillaire du thermostat antigel - niv. 3 à 4

Le capillaire du thermostat antigel doit être largement déployé pour bien couvrir toute la surface de la batterie.

1

Question

Q1: Quelle vous semble devoir être la bonne position du capillaire du TAG : sur la face d’entrée de l’air froid dans la batterie ou sur la face de sortie de l’air réchauffé ? Si possible, justifiez votre choix.


Le TAG ne peut être installé qu’après la 1ère batterie chaude. Nous en étudierons la raison dans l’exercice suivant.

Question

Q2: Expliquez pourquoi le TAG réglé sur une consigne d’environ + 5 [°C] ne peut être installé avant la batterie chaude.
Expliquez pourquoi, installé après la batterie chaude il en assure quand même la protection antigel.

Le TAG ne peut être installé avant la batterie chaude car il risquerait, refroidi par l’air froid, encore non réchauffé, de commander l’arrêt de la CTA alors que la batterie est pourtant bien irriguée d’eau chaude et ne risque pas de geler. Or la CTA doit pouvoir fonctionner quelle que soit la température extérieure.

Installé après la batterie chaude, le TAG constate simplement le bon fonctionnement de la batterie.
Si par grand froid la température d’air en sortie de la BC est supérieure à 5 [°C], c’est qu’elle est bien irriguée par de l’eau chaude et qu’elle ne risque pas de geler.

Question

Q3: Indiquez de mémoire quelles sont les actions usuelles commandées par le TAG en cas de risque de gel?

En règle générale, en cas de risque de gel, le thermostat antigel :
- Arrête le moteur du ventilateur de soufflage
- Arrête le moteur du ventilateur de reprise
- Ferme les registres d’entrée d’air neuf et de rejet d’air vicié.
- Demande l’ouverture de la vanne de régulation de la batterie chaude
- Enclenche une alarme