N°5 - Autres modes de contrôle du fonctionnement des ventilateurs - niv. 4

N°5 - Autres modes de contrôle du fonctionnement des ventilateurs - niv. 4
En formation de niveau 3 (CAP), on n'étudiera pas ce §, ni les suivants.



Le contrôle de fonctionnement du ventilateur peut aussi être effectué en contrôle de Hmt ou en contrôle de surpression au refoulement, mais dans ce dernier cas, la surpression à contrôler est assez souvent inférieure à la dépression à l’aspiration et donc moins facile à contrôler.

Remarque : sur la mesure de la Hmt du ventilateur, on pourra consulter le paragraphe
« Les caractéristiques du ventilateur « la Hmt »

Question

Q1: Expliquez pourquoi la dépression à l’aspiration du ventilateur n°1 ci-dessous est certainement beaucoup plus importante que la surpression au refoulement.


La dépression à l’aspiration du ventilateur n°1 ci-dessous est beaucoup plus importante que la surpression à son refoulement car les pertes de charges de la centrale de traitement d’air sont beaucoup plus importantes que celles du réseau de soufflage au refoulement du ventilateur.

Sur l’origine de la surpression au refoulement du ventilateur, on pourra consulter le §. Sur l’origine de la dépression à l’aspiration du ventilateur, on pourra consulter le §.

Question

Q2: Pour le ventilateur ci-dessous proposez une valeur de consigne de réglage du pressostat selon qu’il contrôle :
- La dépression à l’aspiration
- La surpression au refoulement
- La Hmt du ventilateur

On considèrera comme anormale une diminution de moitié de la grandeur contrôlée.


Consigne en contrôle de la dépression à l’aspiration: - 600 / 2 = - 300 [Pa]
Consigne en contrôle de la surpression au refoulement : + 200 / 2 = + 100 [Pa]
Consigne en contrôle de la Hmt du ventilateur : 800 / 2 = 400 [Pa]