Chargement...

N°9 - Exemple d’architecture (suite) - niv 3

N°9 - Exemple d’architecture (suite) - niv 3

En formation de niveau 5 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce §.





Exemple SAUTER :

Le système SAUTER novaPro Entreprise repose sur le concept d’objets et de composants pour la création de dispositifs de supervision. Le superviseur s’intègre dans des protocoles qui suivent ce principe d’objets comme par exemple le protocole BACnet.

L’objectif de novaPro Entreprise est principalement de mettre à disposition une couche d’interopérabilité OPC avec la couche de terrain pour les protocoles propriétaires issus des constructeurs de matériel d’automatisme ou de régulation.

L’importation des points se fait au travers d’un utilitaire logiciel qui utilise un fichier Access. Ce fichier provient du logiciel de programmation des automates SAUTER et contient la liste des points physiques des applications de régulation.

Les images sont réalisées par un outil de développement qui permet la dynamisation des points physiques et la navigation des vues graphiques du projet.

Ce concept permet une grande souplesse pour les modifications ou la mise à jour d’un projet existant.

Architectures réseaux

La solution novaPro Entreprise répond à deux types de configuration réseau:

  • Architecture classique client/serveur : permet de mettre en place des postes d’acquisitions pour la reprise des bus de terrain et des postes d’exploitation pour la gestion du site (voir dossier ultérieur consacré à l'informatique réseau).
  • Architecture de type terminal serveur : permet d’avoir plusieurs accès simultanés sur le réseau et sur internet

Développement et déploiement

Les fonctions de développement sont assurées par l’environnement logiciel qui permet la création des images et des composants objets pouvant être ensuite dynamisés sur les vues graphiques.

L’utilisation de composants préconfigurés assure la polyvalence dans la réalisation des équipements à reprendre sur la GTC.

Il est également possible de créer des composants spécifiques ou de modifier les composants existants afin de répondre aux cas particuliers d’un projet de supervision.

Chaque poste informatique dispose du même projet de supervision, ce qui simplifie le déploiement entre les postes qui peut se faire de façon manuelle ou automatique.


La phase de déploiement du projet permet de repartir la charge sur un ensemble de postes d’acquisition pour assurer que les performances seront suffisamment élevées pour garantir un meilleur confort d’utilisation.

Le schéma d’architecture ci-dessous présente une répartition sur plusieurs machines spécialisées dans un rôle précis, le nombre de variables est ajusté en fonction du nombre de points physiques à remonter.

Chaque projet inclut la topologie des postes et l’affectation de chaque bus pour chaque machine. De cette manière chaque poste connaît son rôle (Exploitation, Acquisition, Terminal Serveur, Base données, Redondance). L'ensemble de ces concepts sera développé dans les dossiers à venir consacrés à la GTC.

Si vous ne suivez pas un parcours automatique Xpair, lien vers le dossier suivant de la sous - rubrique la GTB et les UTL :« L’UTL : technologie et sélection - niveau Bac+2 » .