Chargement...

N°3 - Visualisation d’une opération de diagnostic d’équilibrage

N°3 - Visualisation d’une opération de diagnostic d’équilibrage

Le coefficient principal d’évaluation R d’une opération d’équilibrage permet d’évaluer l’ampleur du déséquilibre avant et après opération.
Il consiste à calculer le rapport entre le plus grand écart de température aller-retour (présenté par l’antenne la plus défavorisée) et le plus faible écart (présenté par l’antenne la plus favorisée).

1


Visualisons sur un banc hydraulique du GEFEN en quoi consiste le diagnostic d’un déséquilibre (mettre le son).



Question

Q1: Quel est avant l’opération d’équilibrage le coefficient principal d’évaluation R de la distribution auditée dans le film ci-dessus?

Avant équilibrage les températures de retour mesurées sur les 4 colonnes ont, pour une température de départ stabilisée de 49,4 [°C], été de :
Colonne 1 : 43,6 [°C]
Colonne 2 : 40,8 [°C]
Colonne 3 : 37,8 [°C]
Colonne 4 : 35,4 [°C]

Le plus grand écart de température aller-retour est donc de : 49,4 – 35,4 = 14 [°C]
Le plus petit écart de température aller-retour est donc de : 49,4 – 43,6 = 5,8 [°C]

Le coefficient principal d’évaluation R de l’équilibrage de la distribution auditée est donc de :
14 / 5,8 = 2,4

Visualisons sur banc hydraulique en quoi consiste une opération d'équilibrage par mesure des températures de retour et son évaluation finale.



Question

Q2: Quel est après l’opération d’équilibrage le coefficient principal d’évaluation R de la distribution traitée dans le film ci-dessus?

Après équilibrage les températures de retour mesurées sur les 4 colonnes ont, pour une température de départ stabilisée de 49,4 [°C], été de :
Colonne 1 : 41,6 [°C]
Colonne 2 : 41,4 [°C]
Colonne 3 : 41,4 [°C]
Colonne 4 : 39,2 [°C]

Le plus grand écart de température aller-retour est donc de : 49,4 – 39,2 = 10,2 [°C]
Le plus petit écart de température aller-retour est donc de : 49,4 – 41,6 = 7,8 [°C]

Le coefficient principal d’évaluation R de l’équilibrage de la distribution auditée est donc de :
10,2 / 7,8 = 1,3

La méthode d'équilibrage par uniformisation des températures de retour dite méthode "EQUILOG" est commercialisée par la société MAPSEC . La méthode a permis à ce jour le traitement de plus de 120 000 logements dans d'excellentes conditions de rentabilité.
Les opérations peuvent être intégrées au dispositif des Certificat d’Economie d’Energie (fiches BARSE104 et BATSE103).