N°5 - Economies d'énergie et certificats d'économie d'énergie (CEE)

N°5 - Economies d'énergie et certificats d'économie d'énergie (CEE)
Il n’est pas facile de prévoir l’économie d’énergie à attendre d’une opération d’équilibrage.

En effet, si dans l’hypothèse d’un équilibrage parfaitement réalisé, on peut l’estimer à partir d’une cartographie des températures ambiantes initiales, celle-ci est en réalité très difficile à interpréter.

Exemple d’enregistrement de température ambiante par +10 [°C] extérieur moyen avec ensoleillement.

En tout état de cause, si l’on choisit cette voie d’estimation, il faut s’appuyer sur des enregistrements réalisés en période très froide et en l’absence de tout apport gratuit (ensoleillement, appareillage électrique, etc.) et non sur des mesures instantanées.

Mais encore plus délicat est la prise en compte de l’implantation des robinetteries d’équilibrage qui pourront réellement être réglées. En effet, sur les installations de chauffage existantes, l’équilibrage ne s’effectue généralement que sur les robinets accessibles de 2
ème niveau (voir dossiers suivants). En ...

Pour lire la suite du cours, abonnez-vous !
Voir tous les abonnements