Chargement...

N°7 - Synthèse et complément - niv 3

N°7 - Synthèse et complément - niv 3

En formation de niveau 5 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce §..



Question

Q1: Expliquez selon quel principe le plus simple et le plus usuel est effectuée la « régulation » des équipements ci-dessus.

Le régulateur de la CTA régule une température de soufflage « neutre » de l'ordre de 20 [°C], en agissant sur le servomoteur de la vanne de régulation de la batterie chaude.

La température ambiante du local est régulée par le régulateur du ventilo-convecteur. En règle générale, il agit sur une V2V ou V3V qui fait varier le débit d’irrigation dans la batterie chaude.
Le ventilateur est par ailleurs à plusieurs vitesses ou à vitesse variable en général laissées à disposition de l’occupant.

Par ailleurs, rappelons que le contrôle d’une température de soufflage de 15 [°C] (plutôt que 20 [°C]) permet d’effectuer des économies d’énergie en mi-saison.
Mais, une température de soufflage de 15 [°C] serait ressentie comme trop basse par grands froids. Il est de ce fait préférable que l’air neuf soit directement introduit dans l’équipement terminal de chauffage.

A défaut, il est envisageable de réguler la température de soufflage hiver entre 20 (ou légèrement plus) et 15 [°C], selon la température extérieure, comme représenté ci-dessous. On pourra à la fois abaisser la température de soufflage en début et en fin de saison de chauffe (économies d'énergie) et également la rehausser légèrement pas grand froid (meilleur confort).

L’installation d’une sonde de mesure de la température extérieure en complément de la sonde de soufflage sera alors nécessaire. Au final, l'équipement de régulation le plus complet d'une CTA d'aération est donc :





Si vous ne suivez pas un parcours automatique Xpair, lien vers le dossier suivant de la sous - rubrique pompes à vitesse variable :« Régulation des CTA d’aération - Partie 2 - niv 4 (Bac) à 3 (Bac+2)» .