Chargement...

N°4 - Robinets d’équilibrage dynamique motorisables - niv 3 à 2

N°4 - Robinets d’équilibrage dynamique motorisables - niv 3 à 2


Source Oventrop                    Source TA Hydronics

Les robinets d'équilibrage dynamique motorisables disposent de la capacité de maintenir constant leur propre écart de pression d'alimentation (leur perte de charge). Cette capacité aide à leur bon fonctionnement en tant que vanne de régulation 2 voies s'ils sont motorisés et raccordés à un régulateur.

Ces robinets disposent actuellement de nombreuses appellations. Ils sont notamment dits "d’équilibrage automatique" ou "auto-équilibrants ou "indépendants de la pression d’alimentation" ou PIBCV (Pressure Independent Balancing & Control Valves) ou Régulateur de débit.

En fait, complétés d’un servomoteur, ils ont été conçus pour être utilisés comme robinets de régulation, par exemple pour le contrôle d’une température ambiante. Leur capacité à maintenir leur DP permet alors à la régulation de s'effectuer dans d'excellentes conditions hydrauliques.

Utilisés comme simples robinets d'équilibrage, sans leur fonction régulation, leur fonctionnement s'apparente pour partie à celui d'un robinet d'équilibrage statique. Cependant, parfois directement gradués en unités de débits, ils donnent une apparence, mais aussi en l’état médiocre de la situation, une réalité de meilleur réglage que les anciens robinets d'équilibrage statiques.

Source Oventrop                    Source TA Hydronics


On notera ainsi sur le sujet un échange récent entre le spécialiste du secteur IMI - Hydronic (ex TA- Hydronic) et le grand fabricant Oventrop.

IMI - Hydronic ayant courageusement indiqué que: « sur l'installation de vannes automatiques (PIBCV, Régulateur de débit en l’occurrence) sur des réseaux à débit variable (logements équipés de robinets thermostatiques par exemple), notre position d'expert ou d'industriel spécialiste de l'hydraulique impose de tenir un discours techniquement irréprochable. Même si force est de constater le développement de la pose de PIBCV en entrée de logement, nous ne pouvons éthiquement pas encourager cette pratique»,

Pragmatisme allemand, Oventrop a alors répliqué «que s’il y a une concession technique sur l’hydraulique, le réglage général obtenu avec les robinets automatiques est quand même bien meilleur que celui obtenu avec les robinets statiques et les robinets régulateurs de pression, car ceux-ci sont, le plus souvent, peu ou pas réglés.»

Effectivement, le réglage notamment des robinets régulateurs de pression différentielle étudiés au § précédent laisse souvent à désirer, particulièrement pour les modèles qui ne sont pas volumétriques car leur contrôle par mesure des températures de retour est encore peu répandu.

Notons surtout qu’il ne faut avant tout pas confondre «installation de robinets» et «réglage des robinets» et ceci quelle que soit la génération des modèles installés. Comme pour les générations précédentes, les robinets d’équilibrage dynamiques doivent faire l’objet d’un réglage initial rigoureux, et celui-ci n'a rien d'automatique.

Enfin, terminons ce § par un rappel important.

Question

Q1: Expliquez pourquoi la fonction régulation serait tout à fait insuffisante sans un bon équilibrage du circuit.

Lorsque des robinets de régulation fonctionnent sur un circuit déséquilibré il apparaît des dysfonctionnements de 2 natures :

- Les robinets situés sur les antennes favorisées doivent corriger le défaut d’équilibrage par des « fermetures » supérieures à ce qu’elles devraient être. Il peut en découler des problèmes acoustiques, voire des impossibilités de fermetures complètes sources de surconsommation ou de pompage.

- En période de changement de régime à la hausse, l’ouverture simultanée de tous les robinets de régulation amènera les antennes favorisées à rétablir leur situation avant les antennes défavorisées. Ainsi en fin de période de ralenti, on constatera d’importants décalages entre les remises en température des zones bien irriguées et des zones mal irriguées.



Pour en savoir plus sur le domaine d'utilisation, de fonctionnement et de réglage des robinets d'équilibrage dynamique motorisables, on pourra consulter l'article «"Equilibrage dynamique, les conditions du succès"» .



Lien vers la sous - rubrique : « Equilibrage hydraulique ».