N°2 - Les quantités d’eau distribuées et consommées - niv. 3

N°2 - Les quantités d’eau distribuées et consommées - niv. 3

Les quantités d’eau consommées ou distribuées peuvent être quantifiées en « volume » sur une période de temps donnée ou, de façon plus instantanée, en « débit » (volume par unité de temps).

plomberie eau robinet

Question

Q1: Quelles unités de volume et de débit volumique connaissez-vous?

Unités de volume:
Le [m3]
Le litre (le [dm3])
Il y a 1000 litres dans un [m3]

Unités de débit:
[m3/s]
[m3/h]
[l/s] ou [dm3/s]
[l/h] ou [dm3/h]

Remarque:
Il existe des unités pour les débits massiques telles que:
[kg/s]
[kg/h]


Si nécessaire, on pourra consulter les dossiers consacrés aux « Volumes » et aux « Débits ».

La consommation d’eau pour un bain est de l’ordre de 150 litres et celui d’une douche d’environ 50 litres.
Le débit d’un robinet de puisage est de l’ordre de 0,2 litre par seconde.


Question

Q2: En combien de minutes 150 litres d’eau pourront être déversés dans une baignoire grâce un robinet dont le débit est de 0,25 [l/s]?

10 minutes



Explication :
Chaque seconde le robinet déverse 0,25 litre.
Le temps de remplissage sera donc de :
150/0,25 = 600 secondes

Il y a 60 secondes par minute.
Le temps de remplissage sera donc de :
600 /60 = 10 minutes


Le distributeur de l’eau de ville est appelé « Concessionnaire » au sens où les Autorités Publiques lui ont accordé une « concession » pour effectuer cette distribution. Charge à lui de récupérer ses investissements et ses frais de gestion en facturant les quantités d’eau consommées par les usagers alimentés.

Question

Q3: A votre avis, pour facturer ses clients, le distributeur d’eau de ville comptabilise-t-il les débits ou les volumes d’eau consommés?

Le distributeur d’eau comptabilise en volume les quantités d’eau consommées par ses abonnés.
En effet la notion de débit se limite à une unité de temps qui ne précise en rien l’importance de la consommation d’eau du client.
Cependant, les distributeurs d’eau ou d’énergie intègrent à leur facture un montant fixe qui ne sera pas fonction de la consommation. Ainsi, même sans puisage, le client participera à l’amortissement des investissements qui ont été nécessaires pour le raccorder.
Cette part fixe est généralement en proportion de l’importance du raccordement et donc du débit dont l’abonné pourra disposer s’il ouvre ses robinets… On parle de "prime fixe" ou d’abonnement.


Les consommations d’eau sont comptabilisées sur des « compteurs d’eau » qu’il ne faut pas confondre avec des « débitmètres ».
Visualisez la vidéo ci-dessous:

Extrait d’une vidéo réalisée par l’ADEGEB en collaboration avec le centre de formation AFORTECH.