N°3 - Le mouvement de l’eau - niv. 3

N°3 - Le mouvement de l’eau - niv. 3

L’eau ne circule que « poussée » par une pression.
Le moyen le plus naturel pour faire circuler l'eau est d'utiliser la pression que génère son propre poids et l’écoulement est alors dit «gravitaire».

Question

Q1: Comment expliquer que l’eau des rivières s’écoule vers la mer?

Poussée par son propre poids, de sa source à son embouchure, le fleuve ou la rivière suit la pente naturelle du terrain.


Ce principe est utilisé pour les canalisations d’évacuation dont l’installation doit respecter une pente de 1 à 3 [cm/m].

canalisation évacuation eau

Les premiers réseaux de distribution d’eau étaient raccordés à des réservoirs situés en hauteur. Ils étaient alimentés par des « aqueducs » qui permettaient le transports de l’eau (« aqua » en latin) sur de très grandes distances.


réseau distribution eau



L’invention des premières pompes permit le remplissage de réservoir en hauteur dit « château d’eau ».

château d'eau

Visualisez la vidéo ci-dessous:

Extrait d’une vidéo réalisée par l’ADEGEB en collaboration avec le centre de formation AFORTECH.


Question

Q2: Compte tenu des indications de la vidéo ci-dessus, donnez un ordre de grandeur du dénivelé existant entre le réservoir des châteaux d’eau et les points de puisage.

La pression dans les canalisations qui alimentent nos logements est généralement comprise entre 1 et 3 [bar].
Cette pression peut être fournie par le dénivelé entre le réservoir du « château d’eau » et les points de puisage.
Pour une pression comprise entre 1 et 3 [bar] sur les points de puisage, le dénivelé entre le réservoir du « château d’eau » et les points de puisage doit être compris entre 10 et 30 [m].


Question

Q3: Dans le schéma ci-dessous le débit de la pompe est beaucoup plus faible que celui qui pourra être demandé par les habitations lorsque tous les robinets de puisage seront ouverts. Expliquez le rôle et le fonctionnement du réservoir du château d’eau.

pompe robinet château eau


Le débit de la pompe d’alimentation du château d’eau est nettement plus faible que celui qui pourra être demandé aux « heures de pointe » par les habitations.
Mais à l’inverse, aux « heures creuses », notamment la nuit, le débit demandé sera plus faible voire nul. Durant les heures creuses la pompe assure le remplissage du réservoir dont le volume est suffisant pour couvrir la demande lorsqu’elle sera supérieure aux possibilités de la pompe.