Chargement...

2) Programmation ou paramétrage?

2) Programmation ou paramétrage?

Par programmation, on entend l’utilisation d’un logiciel configurant les liens entre les entrées et les sorties physiques de l’UTL, au travers de fonctions de régulation et d’automatisme. Il ne faut pas la confondre avec le paramétrage, qui consiste, à partir d’une application déjà programmée, à fixer les consignes et autres réglages internes, valeurs destinées à satisfaire au mieux les exigences du client en matière de température, hygrométrie, etc.

En fait, selon le type de produit, la proportion de paramétrage / programmation varie du tout au tout ; trois technologies existent sur le marché :

  • Le régulateur mono-fonction

  • Le régulateur multi-applications

  • L’unité de traitement local.

Nous allons les décrire successivement sous l’aspect de l’importance de la programmation.

Dans un « régulateur mono-fonction », la programmation est inexistante. Les lois des signaux sont figées, il suffit d’entrer la consigne, la bande proportionnelle*, la constante d’intégration*. Tout au plus, on pourra modifier le sens d’action du signal de vanne.

* Ces termes désignent des paramètres importants pour le bon fonctionnement de la boucle de régulation. On se rend compte que l’exploitation de ces technologies nécessite aussi des connaissances de régulation…

A titre d’exemple, examinons le « régulateur de gaine » Siemens RLM162 de la gamme Synco 100.

Il s’agit d’un régulateur autonome, non communicant, destiné à réguler la température de l’air en sortie d’un caisson comportant une batterie chaude et une batterie froide :

Les « réglages » disponibles consistent à paramétrer la fonction de régulation pour réaliser l’un des diagrammes de fonctionnement suivants :

Question

Quel diagramme ci-dessus correspond à centrale de traitement d’air présentée ci-dessous ?

La centrale de traitement d’air présentée ne dispose que d’une batterie chaude. Le diagramme A permettra de la réguler.

Question

Quel diagramme ci-dessus correspond à centrale de traitement d’air présentée ci-dessous?

La centrale de traitement d’air présentée dispose d’une batterie froide et d’une batterie chaude. Le diagramme D permettra de les réguler en séquence.

Pour sélectionner l’un des diagrammes de fonctionnement, il faut configurer correctement les interrupteurs visibles sur l’image suivante (légende).

Eléments de commande situés sous le couvercle :


  1. Voyant (diode luminescente)
  2. Bloc de commutateurs
  3. Curseur de réglage pour la réduction ou l'augmentation de consigne
  4. Potentiomètre de réglage pour le point de commutation du relais Q13-Q14
  5. Potentiomètre de réglage pour la bande P
  6. Curseur de réglage de la consigne

Le positionnement des interrupteurs (n°2 ci-dessus) nécessite d’interpréter correctement le tableau suivant :

Question

Positionner les interrupteurs, pour réaliser une régulation progressive de la température de soufflage de la CTA ci-dessous :

Il faut choisir la première ligne « chauffage à une vitesse ».


L’expression « chauffage à une vitesse » ne semble pas très « heureuse ». Peut-être un manque de coordination dans la traduction explique-il le doublon « vitesse – étage » pour désigner une séquence !

Question

Positionner les interrupteurs, pour réaliser une régulation progressive de la température de soufflage de la CTA ci-dessous :

Il faut choisir la première ligne « chauffage et refroidissement en séquence ».


Il faut choisir la première ligne, ce qui orientera les signaux vers le dernier diagramme de fonctionnement.