Chargement...

N°5 - Qu’est-ce que la vapeur? - niv 4

N°5 - Qu’est-ce que la vapeur? - niv 4
En formation de niveau 5 (CAP), on n'étudiera pas ce §. En niveau 4 (Bac), il est optionnel.



La vapeur est un gaz constitué des mêmes molécules H2O que l’eau liquide. En fait, nous savons déjà que lorsque l’on apporte de la chaleur à un corps, ses molécules s’agitent (voir dossier Température).
La température d’un corps correspond à l’agitation de ses molécules. Plus il monte en température plus ses molécules sont agitées.

Ainsi, lorsque l’eau monte de 0 à 100 [°C] ses molécules sont de plus en plus agitées et on pourrait dire que l’on voit même cette agitation augmenter dans la casserole… Mais à 100 [°C], les molécules sont tellement agitées qu’elles quittent la casserole : c’est la vaporisation. Nous avons vu au § précédent que ce « décollage » des molécules demande un apport de chaleur important (la chaleur latente de vaporisation).

On constate donc qu’un apport de chaleur peut entrainer soit une montée en température, soit un changement d’état physique.

L’évolution est réversible. Si on récupère la vapeur et qu’on la refroidit, ses molécules se calment, se regroupent et repassent à l’état liquide, en restituant toute la chaleur qui avait été nécessaire à les faire passer de l'état liquide à l'état vapeur. C’est le principe du chauffage à vapeur.

chauffage à vapeur


Notons que la vapeur est invisible.
Si l’on regardait juste au-dessus de l’eau en ébullition, on ne verrait rien.
Puis, au contact de l’air plus froid de la cuisine, la vapeur se condense en des milliers de petites gouttelettes d’eau que l’on voit, exactement comme l’on voit le brouillard ou les nuages eux aussi formés de milliards de fines gouttelettes.
Et puis, ces fumeroles visibles disparaissent à nouveau car les petites gouttelettes finissent par s’évaporer au sein de l’air de la cuisine qui devient alors de plus en plus humide.


Regardez bien en haut des cheminées d’usines. Vous verrez parfois la même évolution :

cheminées d’usines