N°1 - Evaporation et condensation de l'eau - niv 3 à 4

N°1 - Evaporation et condensation de l'eau - niv 3 à 4

Evaporation, puis condensation d'un fluide peuvent donc être utilisés pour transférer de la chaleur d'un milieu à un autre. Dans l'analogie ci-dessous, évaporation puis condensation permettent de transférer la chaleur de la plaque électrique à l'air du local n°2.

casseroles évaporation condensation

Question

Q1 : En négligeant les " pertes en ligne ", si la chaleur fournie ci-dessus à l'air du local n°2 est de 1 [kWh], quelle quantité de chaleur a été prélevée à la plaque électrique?

1 [kWh]

Si on néglige les " pertes en ligne ", l'énergie fournie lors de la condensation est égale à celle qui a été nécessaire à l'évaporation de l'eau.

Il ne s'agit néanmoins pas ici d'une véritable machine frigorifique car la chaleur circule dans le sens normal, de la plaque électrique chaude vers le local n°2 froid.

Les machines frigorifiques, dites "thermodynamiques", seront capables de faire circuler de la chaleur d'un milieu "froid" (par exemple la chambre de l'hôtel climatisé), vers un milieu chaud (par exemple l'air extérieur chaud autour de l'hôtel climatisé).
Pour cela, il sera nécessaire de faire tourner un moteur pour que la chaleur puisse se déplacer à "contre-courant".
Nous verrons dans les § suivants que le moteur apportera alors également de la chaleur qu'il faudra aussi évacuer lors de la phase de condensation.