Chargement...

N°5 - Tables de vapeur à plus de 100 [°C] - niv 5

N°5 - Tables de vapeur à plus de 100 [°C] - niv 5

En formation de niveau 3 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce §.



Il existe des tables qui indiquent les pressions relatives correspondant aux températures de production de la vapeur et qui précisent dans ces conditions toutes les caractéristiques thermiques de l’eau et de la vapeur.

tableau

Remarquez que la colonne « chaleur sensible » indique l’enthalpie de l’eau à des températures supérieures à 100 [°C].

Question

Q1 : A quelle pression minimale faut-il maintenir un réseau d’eau de chauffage à 110 [°C] pour ne pas risquer l’ébullition?

Pour maintenir un réseau d’eau de chauffage à 110 [°C] sans risquer l’ébullition une pression minimale de 0,5 [bar] effectif est nécessaire.
Dans ce domaine on ne prend pas de risque, car le passage de l'eau de l'état liquide à l'état vapeur pourrait entrainer un risque d'explosion. Une pression de 2 à 3 [bar] est en général prévue.

Question

Q2 : Quelle est la température et l’enthalpie spécifique d’un [kg] de vapeur saturée sèche à 0,4 [bar] relatif?

Température : 109,55 [°C]
hv = 747,5 [Wh/kg]

Question

Q3 : Quelle est en kWh l’enthalpie de 25 [kg] d’eau liquide à 109,55 [°C]?

25 x 127,69 = 3 192 [Wh] = 3,19 [kWh]

Si on admet que le volume de 25 [kg] d’eau liquide est de 0,025 [m3], on aurait aussi pu calculer :
0,025 x 1,16 x 109,55 = 3,18 [kWh]