N°2 – Les récupérateurs à plaque – partie 1 – niv. 3

N°2 – Les récupérateurs à plaque – partie 1 – niv. 3

Le récupérateur à plaque est un échangeur constitué de plaques de faible épaisseur en aluminium ou en matière plastique qui séparent les veines d'air.

récupérateur à plaques

Les plaques sont assemblées entre elles par collage ou soudage et placées dans un châssis rigide. L'épaisseur d'une plaque oscille généralement entre 0,1 et 0,8 [mm], la distance entre les plaques est très faible, entre 5 et 10 [mm], et les courants sont généralement croisés. Afin de maximiser l'échange convectif, les plaques peuvent être gaufrées et créer de la sorte une turbulence.
De part et d’autre des plaques du récupérateur, l’échange thermique s’effectue selon le mode « courants croisés », comme il est représenté ci-dessous:

récupérateur à plaques

L’échangeur est protégé de l’encrassement par des filtres.

Question

Q1 : Le caisson de mélange d’une centrale de traitement d’air permet le recyclage d’une partie de l’air extrait.
La CTA représentée par le schéma précédent est-elle équipée d’un caisson de mélange ?
Dans la CTA représentée par le schéma précédent, l’intégralité de l’air extrait est rejeté.
Elle n’est donc pas équipée d’un caisson de mélange.

Question

Q2 : Indiquez sur le schéma ci-dessous :
- Le récupérateur à plaque
- Les filtres qui protègent le récupérateur.

récupérateur à plaques
récupérateur à plaques

Le récupérateur à plaque est la solution la plus adaptée aux petits débits d'air (< 5 000 [m³/h]) et donc au secteur du logement individuel équipé d’une ventilation double flux.

Question

Q3 : La CTA ci-dessous est-elle équipée d’un caisson de mélange ?

récupérateur à plaques
Oui, cette CTA est équipée d’un caisson de mélange. Selon la position des différents registres une partie de l’air extrait peut-être recyclée.

Question

Q4 : Indiquez sur la photo ci-dessous le récupérateur et les filtres.
Puis, sachant que le caisson dispose de 2 entrées d’air extrait, indiquez :
- Les sens de circulation de l’air
- Les noms des flux d’air en circulation.

récupérateur à plaques
récupérateur à plaques

Notons enfin les avantages et les inconvénients des récupérateurs à plaque :

Avantages :
- Absence de pièces en mouvement, sécurité de fonctionnement,
- Peu de maintenance nécessaire si entretien des filtres

Inconvénients :
- Nécessite une totale proximité des passages d’air neuf et d’air rejeté.
- Bonne protection par des filtres
- Pour permettre une récupération maximale de chaleur il présente des pertes de charge aéraulique élevées
- Risque de prise en glace (voir § suivant)
- Encombrement