N°3 - Pressions fournies par les pompes - niv. 3

N°3 - Pressions fournies par les pompes - niv. 3

Pour mettre un fluide en circulation, il est nécessaire de créer un écart de pression que l'on peut appeler Δp ou Dp. Le fluide (comme le vent) circule des " hautes " pressions vers les " basses " pressions.

 1

Dans un tube horizontal, l’eau ne peut circuler d’un point A vers un point B, que si la pression en A est supérieure à celle de B. Cet écart de pression (Δp) correspond au frottement de l’eau sur la paroi de la canalisation. On l’appelle perte de charge (PdC).

Dans un circuit fermé, c’est la pompe qui génère l’écart de pression qui permet à l’eau de circuler :

2

C’est la pompe qui génère l’écart de pression entre A et B.

Cet écart s’appelle hauteur manométrique totale (Hmt) de la pompe.

Question

Q1 : A l’aspiration d’une pompe, on mesure une pression de 1,8 [bar].
A son refoulement, on mesure une pression de 2,3 [bar].
Quelle est sa Hmt en [bar] et en [mCE]?
0,5 [bar]
5 [mCE]

Explication :
La Hmt de la pompe est égale à l’écart de pression qu’elle fournit entre son refoulement et son aspiration.

La Hmt de la pompe est donc de :
2,3 – 1,8 = 0,5 [bar]

En règle générale, les Hmt des pompes s’indiquent en [mCE].
1 [bar] = 10 [mCE]

La Hmt de la pompe étudiée est donc de 5 [mCE].

Récapitulons en visualisant la vidéo ci-dessous :

Extrait d’une vidéo réalisée par MOOC Agency sur un financement de la société RICHARDSON et la participation du centre de formation AFORTECH.