Chargement...

1) Pompes à vitesse variable régulées en contrôle de temp. - Bac à Bac+2

1) Pompes à vitesse variable régulées en contrôle de temp. - Bac à Bac+2

En règle générale, les pompes à vitesse variable régulent leur vitesse en fonction de la variation du débit généré par la fermeture de robinets de régulation. Lorsque le circuit comporte plusieurs émetteurs, la variation directe du débit ne serait possible que si les variations de puissances induites sur les émetteurs étaient homogènes, ce qui nécessiterait un parfait équilibrage (voir plus loin).

Sur les installations qui n’alimentent  qu’un seul émetteur la régulation de la vitesse peut être effectuée directement pour en faire varier la puissance via le contrôle par exemple d’une température.
La pompe sera alors en mode de régulation dit de « vitesse » qui sera pilotée par un signal 0/10 [V].



On pourra ainsi :

  • Réguler la vitesse de la pompe en contrôle de la température de départ d’un circuit de chauffage :

Bouteille de mélange
On pourra sur le sujet étudier le dossier Bouteilles de découplage.

Question

Q1: Expliquez le principe de la régulation ci-dessus.

La régulation permet de faire varier le débit d’eau chaude injecté dans la bouteille de mélange.
Ceci permettra de faire varier la température de départ en fonction de la température extérieure.


On pourra aussi :

  • Réguler la vitesse de la pompe en contrôle de la température de production de l’eau chaude sanitaire:


  • Maitriser la température de retour à une chaudière:

Centre de formation Salmson

  • Etc.


Remarque:
Certains fabricants intègrent une réduction automatique de la vitesse de rotation de la pompe pour réduire le débit lorsqu’il est détecté une chute importante de la température de l’eau distribuée, signe d’un passage en ralenti du chauffage.
Dans ce but, les pompes sont équipées d’une fonction « courbe mini » désactivable, qui offre cette possibilité de fonctionner en vitesse mini.
Cette fonction peut être automatique sur les circulateurs (rotor noyé) grâce à une sonde de température intégrée qui « surveille » la température du fluide, en cas d’abaissement significatif de la température du fluide, la pompe bascule en vitesse mini.
Lorsque la pompe détecte une augmentation de la température du fluide, signe d’un retour au mode normal, la pompe bascule sur la courbe de vitesse initiale.
Cette fonction n’est pas automatique sur les pompes à rotor sec (moteur ventilé), un contact à ouverture ou fermeture est disponible sur le bornier de la pompe, une commande externe est nécessaire.