Chargement...

N°8 - Raccordement des capteurs horizontaux - niv 5 à 4

N°8 - Raccordement des capteurs horizontaux - niv 5 à 4

  • Les boucles d’eau glycolée en diamètre de l’ordre de 20 [mm] sont enterrées entre 0,6 [m] et 1,2 [m] maxi dans le sol.
  • Afin d’éviter un risque de refroidissement excessif du sol les boucles sont distantes d’au moins 0,5 [m].


  • Afin de répartir uniformément le refroidissement du sol, les tubes seront déroulés en « escargot » (comme pour un plancher refroidissant) avec alternance des allers et des retours.




  • Chaque boucle d’une longueur maximale de 100 [m] est munie d’un robinet de réglage.
  • L’écartement des boucles des autres conduites d’eau et des bâtiments doit être supérieur à 1,5 [m]. A défaut, on pourra localement calorifuger un tronçon de la boucle géothermique.
  • Les boucles sont raccordées à l’aide d’un distributeur aller et d’un collecteur retour de manière à ce qu’elles soient de même longueur.

image1

  • Le distributeur et le collecteur sont installés de préférence en dehors de la maison dans un ou 2 regards accessibles. Ils sont équipés d’un dispositif de purge d’air. Ils doivent être installés au point le plus haut du terrain pour faciliter le dégazage.


  • Aucune construction ne sera réalisée au-dessus des collecteurs et leur accès ne sera pas scellé.
  • Pour éviter le refroidissement des retours des boucles et la création d’une zone de refroidissement excessif, les départs de boucle seront calorifugés dans la zone où ils sont concentrés.


  • La distribution devrait être réalisée plusieurs mois avant la 1ère saison de chauffe pour permettre à la terre de se tasser.
  • Toutes les conduites d’eau glycolée internes au bâtiment doivent être soigneusement calorifugées pour empêcher la condensation.
    Il en est de même pour le circulateur d’eau glycolée et le vase d’expansion.
  • Les circuits sont glycolés, le glycol est dosé de 25 à 30 %. La présence du glycol est à prendre en compte lors du dimensionnement du vase d’expansion (voir dossier expansion à venir) et de la détermination de la pompe.


Si vous ne suivez pas un parcours automatique Xpair, lien vers le dossier suivant de la rubrique math - physique : « Pompes à chaleur - technologie - Partie 2 - niveau de difficulté 4 (Bac) à 3 (Bac+2)» .