N°7 - Equilibrage des réseaux de bouclage - niv. 3 à 4

N°7 - Equilibrage des réseaux de bouclage - niv. 3 à 4

Avec un minimum à respecter, la justesse du débit de bouclage n’est pas un point majeur. Sa bonne répartition est par contre essentielle.

Si le bouclage est mal équilibré, en période de non-puisage les chutes de température ne seront pas homogènes. Le confort sera réduit et on favorisera la prolifération des légionelles dans les retours mal irrigués et trop refroidis.

robinets

robinets

Question

Q1 : Qu'est qui permet de diagnostiquer ci-dessus que le circuit de bouclage est déséquilibré ?
Qu'elle est l'antenne la moins bien irriguée ? Qu'est ce qui permet de l'affirmer et pourquoi ?

Le circuit de bouclage est déséquilibré car on a constaté (hors périodes de puisage) des températures de retour d'antennes très différentes.

L'antenne la moins bien irriguée est la dernière car elle présente une température de retour plus faible que celle des autres antennes.
C'est le signe que l'eau y circule lentement ce qui entraine son refroidissement. La faible vitesse de circulation est due à la faiblesse du débit.

On pourra sur le sujet étudier la rubrique équilibrage de l'e-formation Xpair.

Il ne s’agit donc pas seulement de prévoir les robinets d’équilibrage : il faut qu’ils soient réglés.

robinets

Les fabricants de robinets d’équilibrage proposent des robinets de type thermostatiques capables de se « brider » automatiquement s’ils constatent un retour anormalement chaud, signe d’une trop forte irrigation. Ils sont particulièrement utiles pour favoriser les « chocs thermiques anti-légionellose car durant ces chocs, la « fermeture » des retours suralimentés aidera à l’alimentation des autres circuits et donc à leur désinfection.

robinets

Il ne faudra cependant pas tout attendre de ces robinets d'équilibrage thermostatiques.
Quels que soient leurs modèles, les robinets d’équilibrage des réseaux de bouclage doivent être correctement réglés par mesures de températures (ou de débits).

Les débits à prévoir seront déterminés dans le dossier « bouclage sanitaire - Partie 2 ».