Chargement...

N°8 - Notion de confort et de température résultante - niv 3

N°8 - Notion de confort et de température résultante - niv 3

En formation de niveau 5 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce §.



Il est d'usage de chauffer la plupart des locaux aux environs de 20 [°C].

En fait, cette température d'air ne donne pas la même sensation de confort selon que les parois du local sont plus ou moins bien isolées. En effet, nous sommes sensibles à la température des parois du local (vers lesquelles nous rayonnons). Ces parois seront d'autant plus froides qu'elles seront mal isolées.

On peut définir une température résultante difficile à calculer et à mesurer.

On peut ainsi calculer quelle devrait être la température de l’air du local pour obtenir une température résultante (ressentie) de 20 [°C] :

Prenons l’hypothèse d’un local dont :

  • La surface des parois opaques hors sol (murs et plafond) donnant sur l’extérieur est de : 17 %
  • La surface des parois vitrées donnant sur l’extérieur est de : 8 %
  • La surface des parois donnant sur l’intérieur (hors sol) est de : 50 %
  • La surface au sol est de : 25 %

Nous allons constater que pour obtenir un confort identique (une même température résultante), la température de chauffage devra être d’autant plus élevée que le local est mal isolé :



Il faut donc comprendre qu’un manque d’isolation entraîne pour les consommations « une double peine » :

  • Si l’isolation est faible, les déperditions et donc la consommation est importante.
  • Si l’isolation est faible, pour maintenir le confort, il faudrait augmenter les températures de chauffage !
Conclusion : il faut, autant que faire se peut, bien isoler les bâtiments.


Si le chauffage est réalisé par plancher chauffant, la température résultante est plus élevée car la paroi au sol est plus chaude.

Question

Q1: Calculez les températures de chauffage par –7 [°C] extérieur, pour une température ressentie (résultante) de 20 [°C] dans le cas d’un plancher chauffant.


Question

Q2: A partir des tableaux précédents, complétez le tableau ci-dessous et comparez les températures de chauffage nécessaires pour un confort comparable, selon le niveau d’isolation et le type d’émetteur.



Pour un même confort, le chauffage par plancher chauffant (et d’une façon générale le chauffage rayonnant de type basse-température) permet d’abaisser les températures de chauffage, ce qui est une source d’économie d’énergie. Par –7 [°C], cet abaissement est de l’ordre de 2 [°C]. Sur l’ensemble de la saison de chauffe, il sera de l’ordre de 1 [°C], ce qui permet une baisse des consommations d’environ 7%.





Si vous ne suivez pas un parcours automatique Xpair, lien vers:
La sous - rubrique : « Chauffage - Chaudières » .

La sous - rubrique : « Bases techniques » .