N°4 - Les systèmes d’aération mécaniques - niv. 3

N°4 - Les systèmes d’aération mécaniques - niv. 3

Autrefois les portes et fenêtres étaient peu étanches et leurs ouvertures régulières suffisaient à l’aération naturelle des locaux.

Dans les constructions actuelles, l’aération est aujourd’hui rigoureusement contrôlée.

air hiver aération naturelle

La plupart des ventilations sont aujourd’hui dites « mécaniques » au sens où l’air est mis en circulation grâce à un ou plusieurs ventilateurs.
On parle alors de « Ventilation Mécanique Contrôlée » ou VMC.

Certains systèmes n’utilisent qu’un seul ventilateur dit « d’extraction » et l’air neuf rentre aspiré au travers de « bouches d’entrée d’air » installées au-dessus des fenêtres ou intégrées dans les châssis.

bouchée entrée air

Question

Q1: En parlant que de « pression », expliquer comment la mise en service de la ventilation mécanique entraine la circulation de l'air au travers de la bouche d’aération ci-dessus.

Si l’air circule au travers de la bouche d’aération c’est que la pression de l’air est plus importante à l’extérieur que dans le local.
Le ventilateur d’extraction fait descendre la pression dans les locaux qu’il met ainsi en « dépression » par rapport à l’extérieur. L’écart de pression entre l’extérieur et l’intérieur génère la circulation de l’air au travers de la bouche.

L'installation ne dispose de d'un ventilateur d'extraction. On parle de ventilation mécanique "simple flux":

ventilation simple flux

D’autres systèmes utilisent un ventilateur d’extraction et, pour amener l’air neuf, un ventilateur de soufflage.
On parle alors de ventilation mécanique "double flux":

aération maison ventilation

Le ventilateur de soufflage assure une poussée qui permet la circulation de l’air dans des conduites que l’on appelle «gaines de distribution» et son introduction dans les locaux s’effectue au travers de «bouches de soufflage».

air pression gaine

Récapitulons :