Chargement...

N°3 - Symbolisation de l’évolution de l'air au travers des batteries froides à eau glacée - Partie 2 - niv 3

N°3 - Symbolisation de l’évolution de l'air au travers des batteries froides à eau glacée - Partie 2 - niv 3

Pour les batteries à détente directe, le mode de construction retenue pour l’Eformation Xpair en climatisation de confort, consiste à tracer une droite d’évolution théorique conduisant du point d’entrée de l’air dans la batterie à un point d’échange théorique maximal situé sur la courbe de saturation et à une température de 10 [K] en dessous de celle de sortie de l’air. Pour les batteries à eau glacée, le mode de construction retenu est similaire avec à un point d’échange théorique maximal situé sur la courbe de saturation et à une température de 5 [K] en dessous de celle de sortie de l’air. Ainsi, il est symbolisé ci-dessous le refroidissement de l’air de 36 [°C] 40% à 22 [°C], par une batterie à détente directe et par une batterie à eau glacée. La puissance frigorifique totale de ces batteries « humides » se calculera comme nous l’avons étudié dans le dossier précédent par : Avec: P en [kW], qv en [m³/h], ...

Pour lire la suite du cours, abonnez vous !

Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible dans les abonnements suivants :