Chargement...

N°4 - Raccordement des récepteurs en parallèle - niv 5

N°4 - Raccordement des récepteurs en parallèle - niv 5

Dans les branchements en parallèle, le courant se partage entre les récepteurs comme se répartirait une circulation de voitures :

Question

Q1: Dans le « cul de sac » ci-dessus, le nombre de voitures arrivant par la rue L est de 50 [V/h] (voitures par heure), et le nombre de voitures bifurquant par la rue AB est de 20 [V/h]:
Quel est le nombre de voiture circulant par heure dans la rue CD ?
Quel est le nombre de voiture revenant par heure par la rue N?

30 [V/h]

50 [V/h]



Explication :

Les voitures arrivant par la rue L se partagent entre les rue AB et CD.

Si 20 [V/h] bifurquent par la rue AB, 30 [V/h] continuent le chemin par la rue CD.

Evidemment toutes ces voitures reviennent par la rue N.

Donc toutes les voitures arrivées par L (50 [V/h]) repartent par N.

Question

Q2: L'intensité du courant électrique arrivant par le conducteur L ci-dessous est de 5 [A] et l'intensité du courant électrique dans le récepteur AB est de 3 [A]:
Quelle est l'intensité du courant électrique dans le récepteur CD ?
Quelle est l'intensité du courant électrique dans le conducteur N ?


2 [A]

5 [A]



Explication :

Le courant électrique de 5 [A] « arrivant » par le conducteur L se partage entre les récepteurs AB et CD.

Si l’intensité du courant circulant dans le récepteur AB est de 3 [A], c’est que le courant le courant « continuant » vers le récepteur CD est de 5 – 3 = 2 [A].

Comme pour les voitures dans le « cul de sac », la totalité du courant « repart » par le conducteur N où l’intensité sera de 5 [A].

Le potentiel électrique correspond à la notion d’altitude.

Nous notons sur ce plan que l’altitude de la rue L-A-C est de 230 m et que l’altitude de la rue D-N-B est nulle.

En conséquence, la différence d’altitude (différence de potentiel) est identique aux « bornes » des rue AB et CD.

Il en est de même aux bornes de récepteurs montés en parallèle :

Nous savons que les conducteurs n’entraînent pas de variation du potentiel, car ils n’offrent pas de résistance au passage de l’électricité.

En conséquence, sur le circuit électrique ci-dessous, le potentiel en L, A et C est identique et par exemple de 230 [V].

De même le potentiel en D, B, N est identique et par exemple de 0 [V].

Question

Q3: Sachant que sur le circuit électrique symbolisé ci-dessus, le potentiel en A est de 230 [V], le potentiel en N est de 0 [V], à quelle(s) différence(s) de potentiel sont soumis les récepteurs AB et CD?

230 V



Explication :

Les conducteurs n’entraînent pas de variation du potentiel, car ils n’offrent pas de résistance au passage de l’électricité.

En conséquence le potentiel en L, A et C est identique et donc de 230 [V].

De même le potentiel en D, B, N est identique et donc de 0 [V].

Les récepteurs AB et CD sont donc soumis à la même différence de potentiel de 230 [V].