Chargement...

N°7 - Purges et vidanges - niv 5

N°7 - Purges et vidanges - niv 5

Après remplissage en eau le technicien devra procéder à la purge d’air de tous les émetteurs et particulièrement de ceux situés aux points hauts.
Quelques marche/arrêt de la pompe aideront les poches d’air à gagner les points hauts d’où elles seront évacuées par des purges manuelles ou par les purgeurs automatiques.

Installés aux points hauts des distributions, les purgeurs automatiques évacuent les gaz contenus dans les tuyauteries.

Question

Q1: A partir de sa coupe ci-dessous, expliquer le principe de fonctionnement du purgeur d’air automatique.


Installé au point haut de l’installation, le purgeur permet l’évacuation des gaz contenus dans l’installation de chauffage.
Lorsqu’un gaz arrive dans le purgeur, le flotteur (1) redescend et le pointeau (2) s’ouvre.
Lorsque le niveau de l’eau remonte, le flotteur (1) remonte et le pointeau (2) se referme.

Ces différentes purges d’air entraîneront une certaine baisse de la pression dans l’installation. A la fin de l’opération de purge, le technicien contrôlera à nouveau la pression de remplissage et effectuera l’appoint nécessaire.
Ces opérations de dégazage devront se poursuivre tout au long de la 1ère saison de chauffe car lors de la montée en température, des gaz dissous dans l’eau de chauffage, s’échapperont.

Pour effectuer une vidange d’eau, il sera nécessaire de permettre à de l’air de rentrer au point haut, sinon l’écoulement sera très lent.

Notons enfin que l'on essaiera de limiter les vidanges d'eau au strict nécessaire, car chaque vidange sera source d'entrée d'oxygène et donc de corrosion.
Il est de ce fait très souhaitable de remplacer le moins souvent possible l’eau d’un circuit de chauffage ou de climatisation.



Si vous ne suivez pas un parcours automatique Xpair, lien vers le dossier suivant de la rubrique hydraulique aéraulique : « Pression dans les circuits de chauffage et de refroidissement - niv 4 à 3 (Bac à Bac+2)» .