Chargement...

N°3 - Principe du raccordement des capteurs thermiques - niv 5 à 4

N°3 - Principe du raccordement des capteurs thermiques - niv 5 à 4

Selon les fabricants, de nombreuses possibilités de raccordement sont possibles. Le but sera d’obtenir une irrigation aussi homogène que possible de tous les capteurs.


image



On distingue :

  • Le raccordement en parallèle :

Les capteurs sont alimentés en direct par l’eau à réchauffer.
Le raccordement s’effectue de préférence en boucle Tichelmann (voir dossier : "Allure des circuits de chauffage individuels")


image image

Raccordement simple en parallèle :
Sans équilibrage, il y a risque que « sur le papier » le capteur 3 soit moins bien irrigué que le capteur 1.
En pratique, le capteur le moins bien irrigué sera probablement le 2 ou le 3, du fait des bifurcations.

Raccordement en boucle Tichelmann :
Dans une boucle de Tichelmann, les longueurs de raccordement aller-retour des capteurs sont identiques. De ce fait, les débits d’irrigation des 3 capteurs seront comparables.


Pour égaliser les longueurs de tuyauteries, dans un raccordement en Tichelmann :
- Le 1er capteur alimenté dispose du circuit de retour le plus long.
- Le dernier capteur alimenté dispose du circuit de retour le plus court.

Vérifiez que c’est bien le cas dans les raccordements en Tichelmann ci-dessous.


image


Si les possibilités de raccordement du capteur en laissent le choix, l'entrée de l'eau dans le capteur s'effectue plutôt en partie basse et la sortie de l'eau est réalisé en partie haute, selon le sens de la stratification.



On distingue :

  • Le raccordement en série :

L’eau à réchauffer passe successivement d’un capteur au suivant.
Il faut limiter le nombre de capteurs (autant que possible à un maximum de 4), car le dernier capteur irrigué sera plus chaud que les précédents et présentera donc plus de pertes thermiques. Malgré les apparences, il sera donc le moins performant.


image


Question

Q1: Pour le raccordement ci-dessus, quel sera le capteur le plus performant, le moins performant?
Pourquoi?

Pour le raccordement ci-dessus, le capteur le plus performant sera le n°3 car il reçoit le 1er l'eau à réchauffer.
Il sera donc le moins chaud et présentera moins de pertes thermiques.

Le capteur le moins performant sera le n°1 car il reçoit de l'eau déjà réchauffée par les 2 premiers capteurs.