Chargement...

N°5 - La mesure des pressions - niv 5

N°5 - La mesure des pressions - niv 5

Dans notre secteur, les pressions sont mesurées grâce à des manomètres.

photo 1 Source : « Apprendre le chauffage et l’équilibrage sur Simulateur».

Lien pour télécharger la version de démonstration ou acheter le : « Simulateur chauffage et hydraulique ».

Si le manomètre ci-dessus n'était pas raccordé à la tuyauterie, ou si celle-ci était vide d'eau, le manomètre indiquerait une pression nulle. En réalité, un manomètre non raccordé devrait indiquer une pression toujours présente : la pression atmosphérique.

Cette pression est due au poids de l'air qui appuie sur la surface de la terre. En basse altitude elle est d'environ 1 [bar] (101300 [Pa]).

On peut donc se demander pourquoi un manomètre non raccordé indique 0 [bar], alors qu'il devrait indiquer 1 [bar].

En fait ce qui nous intéresse est de savoir si les pressions qui règnent à l'intérieur de nos installations sont supérieures ou inférieures à la pression atmosphérique qui les entoure.
Une pression supérieure à la pression atmosphérique (et donc indiquée > 0 par notre manomètre) nous indiquera que l'installation est " gonflée ".
Si nous mesurons une pression inférieure ou égale à la pression atmosphérique (et donc indiquée ≤ 0 par notre manomètre), c'est que l'installation n'est " pas gonflée ". Dans cette situation, si la pression indiquée est nulle, l'installation est probablement vide (seulement remplie d'air). Si la pression indiquée est négative, l'installation est probablement remplie d'eau mise en dépression par l'aspiration d'une pompe. Cette dernière situation sera source de divers problèmes dont celui d'un risque d'infiltration d'air non souhaitable.

Sauf exceptions, les pressions indiquées par nos manomètres sont en fait des pressions dites relatives (ou effectives). On veut dire par là qu'elles sont indiquées "relativement" à la pression atmosphérique.

Si l'on rajoute à ces mesures en pressions relatives la pression atmosphérique (1 [bar]), on accède à la véritable pression que l'on appelle pression absolue. Cela pourra être nécessaire pour effectuer certains calculs théoriques.

photo 2

Evidemment un baromètre indique une pression absolue, puisqu'il mesure la pression atmosphérique. Dans la même situation, un manomètre indique 0 [bar].





Lien vers la sous - rubrique : « Physique et Physique appliquée » .