Chargement...

N°2 - Les applications - niv 5

N°2 - Les applications - niv 5

On distingue :

  • Le solaire thermique : les rayons du soleil sont transformés en chaleur qui peut être utilisée pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire et des bâtiments.


Le capteur numéroté n°1 transforme l'énergie solaire en énergie thermique. Cette énergie est transférée au fluide caloporteur n°2, puis grâce au groupe de transfert n°3 envoyée au ballon de stockage n°4. L'énergie ainsi stockée peut être utilisée pour l'eau chaude sanitaire (ECS) n°5 ou pour le chauffage de l'habitat n°6.

Les systèmes utilisés pour la production d'ECS dans l'habitat individuel sont appelés Chauffe-Eau Solaire Individuel ou CESI.

Les systèmes utilisés pour la production d'ECS, de chauffage de l'habitat (voire de la piscine) sont appelés Systèmes Solaires Combinés ou SSC.

En solaire thermique (récupération de chaleur) les technologies actuelles permettent de récupérer de 80 à 90 % de la puissance solaire reçue.



On distingue :

  • Le solaire photovoltaïque : les rayons du soleil sont transformés en électricité


En solaire photovoltaïque (production d’électricité) les technologies actuelles permettent de transformer en électricité de 10 à 20% de la puissance solaire reçue.

Question

Q1: En utilisant les pourcentages de récupération indiqués ci-dessus, donnez un ordre de grandeur de la puissance maximale récupérable pour 1000 [W/m²] solaires reçus par le capteur.

Pour 1 [m²] de capteur thermique
Pour 1 [m²] de capteur photovoltaïque
En solaire thermique (récupération de chaleur) les technologies actuelles permettent de récupérer de 80 à 90 % de la puissance solaire reçue, soit une moyenne de 85%.
Pour 1000 [W/m²] solaires reçus par le capteur, pour 1 [m²] de capteur thermique, on pourra donc récupérer:

85% x 1000 = 850 [W] thermiques

En solaire photovoltaïque (production d’électricité) les technologies actuelles permettent de transformer en électricité de 10 à 20% de la puissance solaire reçue, soit une moyenne de 15%.
Pour 1000 [W/m²] solaires reçus par le capteur, pour 1 [m²] de capteur photovoltaïque, on pourra donc récupérer:


15 % x  1000 = 150 [W] électriques