Chargement...

N°4 - Schémas récapitulatifs - niv 3 à 4

N°4 - Schémas récapitulatifs - niv 3 à 4
  • CESI avec appoint électrique intégré :

image


Le ballon de stockage est équipé d’un échangeur solaire situé en partie basse et d’une résistance électrique d’appoint de 1 à 2 [kW] permettant la préparation de l’eau sanitaire en cas d’absence de soleil.

La distribution vers les capteurs est équipée de 2 clapets antithermosiphons montés en opposition pour éviter que le ballon ne réchauffe le capteur.
Si le ballon est plus chaud que le capteur, la pompe est alors à l'arrêt. Une circulation parasite par thermosiphon peut alors s'amorcer entre le ballon et le capteur qui se comporte comme un radiateur et perdra la chaleur dans l'atmosphère.

Notez la présence du mitigeur obligatoire pour éviter tout risque de brûlure au point de puisage.

La résistance électrique ne chauffe que la partie supérieure du ballon. Du fait de la stratification, la partie destinée à être réchauffée par le solaire reste la plus froide, ce qui favorise la récupération

La disponibilité d’ECS en cas d’absence de soleil est équivalente à celle d’un système de production semi-instantanée car le volume réchauffé par l'épingle électrique est faible (voir dossier « Systèmes de production d’ECS »).



  • CESI avec appoint chaudière intégré :

chaudiere



Le ballon de stockage est équipé d’un échangeur solaire situé en partie basse et d’un échangeur d’appoint hydraulique permettant la préparation de l’eau sanitaire par l’intermédiaire d’une chaudière en cas d’absence de soleil.
La disponibilité d’ECS est équivalente à celle d’un système de production semi-instantanée car la puissance de la chaudière est suffisante pour réchauffer rapidement la partie supérieure du ballon.



En France métropolitaine, une installation standard domestique comporte :

  • 4 [m²] de capteurs
  • 250 à 300 litres de stockage
  • Pour un foyer de 4 personnes, elle permet de couvrir environ :

1


Notez que le volume de stockage est plus important que ce qui se pratique habituellement sur une installation non solaire. Ceci permet d’améliorer la récupération annuelle par stockage maximal lorsque le soleil le permet.