Chargement...

N°4 - Puissance et surpuissance des générateurs en chaufferie - niv 3

N°4 - Puissance et surpuissance des générateurs en chaufferie - niv 3

En formation de niveau 5 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce § ni les suivants. S'il n'est donc pas systématique de surdimensionner les émetteurs, il est tout à fait usuel de prévoir un peu de surpuissance sur les générateurs. Cette surpuissance est rassurante car, si par erreur on a globalement sous-estimé les déperditions, elle permettra de compenser le « manque de puissance installée » par l'envoie d'eau à température plus élevée que prévu. Il en sera de même s'il se présente une période anormalement froide (température extérieure inférieure à la température de base). De plus, cette surpuissance pourra aussi être utilisée (faute de mieux) pour compenser par grand froid des manques locaux de puissances dus à des sous-estimations locales de déperdition ou à des défauts d'équilibrage. Dans ce cas, ces corrections s'effectueront au prix d'une surchauffe (et donc d'une surconsommation d'énergie) dans les autres locaux. Enfin, cette surpuissance sera utile lors des remises en température après ...

Pour lire la suite du cours, abonnez vous !

Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible dans les abonnements suivants :