Chargement...

N°2 - Déperditions, puissance et surpuissance des émetteurs installés - niv 3

N°2 - Déperditions, puissance et surpuissance des émetteurs installés - niv 3

En formation de niveau 5 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce § ni les suivants. La détermination des déperditions d'un bâtiment résulte d'un calcul d'échanges thermiques au travers de ses parois extérieures, auquel se rajoute généralement la puissance nécessaire au chauffage de l'air d'aération (voir dossiers à venir sur le calcul des déperditions). Le calcul des déperditions se mène pour l'écart de température « maximal » entre la température intérieure normale de chauffage et la température extérieure dite « de base ». La température extérieure de base est définie pour chaque « région de France ». Elle est représentative des journées d'hiver les plus rigoureuses sans cependant correspondre aux températures les plus basses que l'on puisse exceptionnellement rencontrer. Les températures extérieures de base sont en quelque sorte des températures minimales « raisonnables ». Elles permettent la définition d'installations de chauffage qui assurent le maintien de températures ambiantes correctes pour la plupart des hivers, mais théoriquement insuffisante ...

Pour lire la suite du cours, abonnez vous !

Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible dans les abonnements suivants :