Chargement...

N°8 - Mesure électrique des thermistances (suite) - niv 5 à 4

N°8 - Mesure électrique des thermistances (suite) - niv 5 à 4

Tout comme les résistances métalliques, les thermistances se contrôlent par une mesure ohmique, qui reflète la valeur de la température, selon la courbe caractéristique de la sonde (résistance ohmique en fonction de la température).
Etudions l’évolution de la résistance électrique d'une thermistance qui équipe une chaudière murale gaz.

Question

Q1 : On distingue deux types de thermistances : CTN (Coefficient de Température Négatif) et les thermistances CTP (Coefficient de Température Positif).
La sonde de la chaudière étudiée est-elle une CTN (NTC) ou une CTP (PTC)?

La sonde de la chaudière étudiée est de type CTN (Coefficient de Température Négatif) car sa résistance électrique diminue avec la température.

Question

Q2 : Il est indiqué ci-dessous diverses mesures de températures effectuées sur la chaudière étudiée.
Compte tenu de la courbe caractéristique de la sonde indiquée ci-dessus, quelle résistance devrait présenter la sonde qui mesure la température de production de l'eau chaude sanitaire?


La sonde « sanitaire » mesure une température de 45 [°C] ce qui correspond à une résistance de 6275 Ohms.

Question

Q3 : Compte tenu des mesures de températures effectuées sur la chaudière étudiée, quelle résistance devrait présenter la sonde « chauffage » (qui mesure la température de l'eau au primaire de l’échangeur de production ECS)?

Sonde température primaire : la sonde « chauffage » (primaire de l’échangeur de production d’ECS) mesure une température de 70 [°C] ce qui correspond à une résistance de 3300 Ohms.

Vérifiez vos réponses aux exercices précédents en visualisant la vidéo ci-dessous.



Si vous ne suivez pas un parcours automatique Xpair, lien vers le dossier suivant de la rubrique électro-régulation : « Technologie des sondes actives» .