Chargement...

4) Influence de l’inertie du bâtiment – niveau 4 à 3

4) Influence de l’inertie du bâtiment – niveau 4 à 3

L’étude de ce § et du suivant n’est utile que pour une parfaite compréhension du mécanisme des économies d’énergies engendrées par les ralentis. Si l’on n’est concerné que par leur estimation, on pourra ne pas les étudier. On peut considérer 3 classes d’inertie : En reprenant les mêmes hypothèses de déperditions que celle de la simulation effectuée au § précédent, étudions la consommation de bâtiments d’inerties différentes en chauffage continu. Chauffage continu, température intérieure 20 [°C], température extérieure 10 [°C] : Inertie moyenne Inertie lourde Inertie légère Etudions maintenant une période de coupure du chauffage de 19h à 5h du matin sur ces 3 bâtiments d’inerties différentes. Chauffage intermittent coupure du chauffage de 19h à 5h du matin, température extérieure 10°C : Inertie moyenne Inertie lourde Inertie légère A même niveau d’isolation, les économies d’énergie dues aux périodes de ralenti sont d’autant plus importantes que l’inertie du bâtiment est plus faible. ...

Pour lire la suite du cours, abonnez vous !

Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible dans les abonnements suivants :