Chargement...

N°6 - Régulation des CTA d’amenée d’air primaire aux poutres froides actives - niv 3

N°6 - Régulation des CTA d’amenée d’air primaire aux poutres froides actives - niv 3

En formation de niveau 5 à 4 (CAP à Bac), on n'étudiera pas ce § ni les suivants. La puissance de refroidissement des poutres froides actives est assez faible car, pour éviter tout risque de condensation « au plafond », elles sont alimentées avec de l’eau glacée à température « élevée » de 15 à 18 [°C]. De ce fait, l’apport de puissance généré par l’introduction dans les poutres d’un débit d’air primaire suffisamment refroidi est nécessaire pour compléter celle (faible) fournie par la batterie froide, pour un total  de l’ordre de 80 à 100 [W/m²] climatisés. Il est donc usuel que la CTA de préparation de l’air primaire d'alimentation des poutres froides participe à la climatisation des locaux. De même, la puissance de chauffe des poutres est peu élevée car elles ne peuvent être alimentées avec de l’eau trop chaude qui conduirait à une forte stratification de l’air chaud au plafond. Cependant, la forte baisse des déperditions des immeubles modernes limite cet inconvénient. ...