Chargement...

3) Fonctions d’automatisme : démarrage de l’installation - partie 1

3) Fonctions d’automatisme : démarrage de l’installation - partie 1

Le logigramme doit maintenant être complété par les fonctions d’automatisme, notamment la commande de mise en marche de la CTA, par exemple en association avec un programme horaire définissant des périodes d’occupation et d’inoccupation. Un sélecteur « Marche forcée – arrêt – auto » est présent sur l’armoire électrique. La position « Marche forcée » est utile aux tests de l’installation. L’entrée tout-ou-rien DI2 recueillera l’état « marche forcée » du sélecteur. L’entrée tout-ou-rien DI3 recueillera l’état « auto » du sélecteur. Pour notre étude, les conditions d’autorisation de marche de la CTA sont les suivantes : Si le sélecteur est sur la position « marche forcée », ou si le sélecteur est sur la position « auto », et qu’en même temps, l’horloge est en période d’occupation, la CTA est autorisée à fonctionner…. à condition que le thermostat antigel n’ait pas basculé sur la position « Risque de gel ». Le logiciel contient un outil d’automatisme, désigné « PLC » (Programmable Logic Controls), qui utilise un langage proche du « LADDER(*) », que nous allons ...

Pour lire la suite du cours, abonnez vous !

Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible dans les abonnements suivants :