Chargement...

N°6 - Différentiel des thermostats - niv 5 à 4

N°6 - Différentiel des thermostats - niv 5 à 4

Les thermostats ouvrent et ferment un contact électrique selon que la consigne est atteinte ou pas.
En mode chauffage, le contact électrique du thermostat d’ambiance se ferme dès que la température ambiante est détectée inférieure à la consigne. Mais combien de temps restera-t-il fermé?

Question

Q1: Supposons par grand froid un thermostat d’ambiance dont la consigne est à 17 [°C] dans un local dont la température vient d’être détectée de 16,9 [°C].
La chaudière se met en route et une minute plus tard la température ambiante atteint 17,1 [°C].
Supposons qu’alors le contact électrique du thermostat s’ouvre et que la chaudière s’arrête.
Quelle serait alors la succession des évènements suivants et leur inconvénient?

Dès l’arrêt de la chaudière la température baisserait du fait des déperditions. Dès qu’elle deviendrait inférieure à 17 [°C], la chaudière se remettrait route pour s’arrêter une minute plus tard lorsque la température ambiante serait remontée à 17,1 [°C].
Il en découlerait une succession rapide de marche/arrêt source d’usure pour le matériel.

Pour éviter ce problème dit de « pompage », lorsque le thermostat d’ambiance demandera la mise en route de la chaudière, il devra la laisser tourner un temps raisonnablement long.
Pour cela, après sa fermeture, le contact ne sera autorisé à se rouvrir qu’après une montée substantielle de la température ambiante.

On parlera du différentiel du thermostat. Pour éviter le pompage de la chaudière il est usuellement compris entre 1 et 2 [°C].

Entre l’ouverture et la fermeture du contact l’écart de température l’écart de température est le différentiel du thermostat.

Ci-dessus la symbolisation d’un thermostat d’ambiance nous indique que son contact électrique se ferme à 17 [°C] (mise en route de la chaudière) et s’ouvre à 18 [°C] (arrêt de la chaudière). Son différentiel est donc de 1 [°C].

Rappelons qu’en mode chauffage, le brûleur se mettra en service si :
- La température de l’eau en sortie du corps de chauffe est inférieure à la consigne réglée sur « l’aquastat ».
Et
- La température ambiante est inférieure à la consigne de température ambiante du régulateur ou du thermostat d’ambiance.
Etudions ci-dessous les évolutions combinées des températures de l’eau et de l’air contrôlées par un thermostat d’ambiance dont le différentiel est de 1 [°C] et un aquastat de chaudière dont le différentiel est de 5 [°C].

Question

Q2: Pour les évolutions combinées des températures ambiantes et des températures en sortie du corps de chauffe indiquées ci-dessus, analysez la position des contacts électriques et la situation de fonctionnement de la chaudière.


Visualisez sur le film ci-dessous l'intervention d'un thermostat d'ambiance dont le différentiel est compris entre 1 et 2 [°C] (si nécessaire télécharger Adobe Flash Player).



On pourra étudier la mise en service et le dépannage des chaudières murales gaz en s'abonnant à la rubrique Xpair-eformation « Les chaudières murales ».

var s0 = new SWFObject("https://media.xpair.com/img/cours/FilmKlima8.swf","anim0","622","494","7"); s0.addVariable("quality","high"); s0.addVariable("movie", "https://media.xpair.com/img/cours/FilmKlima8.swf"); s0.addVariable("SCALE","high"); s0.addVariable("startingPlaybackMode","1"); s0.write("video0");