N°3 – Estimation des débits d’air d’aération – niv 4

N°3 – Estimation des débits d’air d’aération – niv 4
En formation de niveau 3 (CAP), on n'étudiera pas ce dossier.

Le calcul des déperditions par renouvellement d’air passe par le calcul des débits d’air neuf introduits dans les pièces.

Le débit d’air neuf peut s'exprimer en [m³/h] mais aussi par un taux de brassage indiqué en [Vol/h] (volume du local par heure).

Le taux de brassage est l’indication du nombre de fois où le volume d’air d’un local est remplacé, pour des raisons notamment d’aération, de chauffage ou de refroidissement.

Ainsi, si un local de 25 [m³] est l’objet d’un taux de brassage de 3, cela veut dire qu’on y renouvelle le volume d’air 3 fois par heure. En conséquence, le débit qui y est soufflé (et extrait) est de :

3 x 25 = 75 [m³/h].

Si l’air apporté dans le local n’a qu’un but d’aération, ...
Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible avec les abonnements suivants :

Pour lire la suite du cours, abonnez-vous !
Voir tous les abonnements