Chargement...

N°8 - L’intégration des fonctions dans l’UTL

N°8 - L’intégration des fonctions dans l’UTL

Les UTL souffrent d’un inconvénient lié à leur structure d’automate : l’appareil apparaît comme une « boîte noire » qui gère correctement des entrées et des sorties, mais qui ne dialogue pas toujours de façon conviviale avec le monde extérieur, même lorsqu’on raccorde un terminal de lecture et de paramétrage (la « pocket »). Par contre, les régulateurs dédiés aux applications de Génie Climatique, comme par exemple les régulateurs de chauffage, sont conçus pour une exploitation de l’installation plus facile : les consignes, les paramètres principaux sont accessibles par des touches plus intuitives. Deux possibilités existent donc : l’UTL traite toutes les informations d’entrée et de sortie (solution n° 1). Des automatismes communs à toute l’installation thermique sont assurés par l’UTL (par exemple des calculs de degrés-jours dans une chaufferie) mais un ou plusieurs régulateurs dédiés traitent les informations d’entrée et de sortie et informent l’UTL des grandeurs principales, afin qu’elle les communique au niveau supérieur (solution n°2). Examinons ces ...

Pour lire la suite du cours, abonnez vous !

Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible dans les abonnements suivants :