Chargement...

N°9 - Température de rosée et température humide - niv 4 à 3

N°9 - Température de rosée et température humide - niv 4 à 3

En formation de niveau 5 (CAP) on n'étudiera pas ce dossier.



La température de rosée est la température à partir de laquelle la vapeur d'eau contenue dans l'air commence à se condenser quand l'air se refroidit.
Son étude permet d’étudier les problèmes de condensation sur les parois, les tuyauteries, les équipements, etc..

La température humide est la température mesurée à l'aide d'un thermomètre légèrement ventilé et entouré d'un chiffon imbibé d'eau.
Elle est toujours inférieure (ou égale) à la température t de l'air, car l'évaporation de l'eau imbibant le chiffon provoque un refroidissement du bulbe du thermomètre.
Sa mesure était autrefois le moyen d’évaluer l’humidité des ambiances. On rencontre encore cette notion dans les documentations techniques de certains équipements (tours de refroidissements, climatiseurs, ventilo-convecteurs etc.).

Nous allons étudier ces 2 grandeurs dans les § à suivre.



Lien vers la rubrique : « Climatisation».
Lien vers la sous - rubrique : « Bases techniques ».