Chargement...

2) Le neutre commun

2) Le neutre commun
Historiquement la protection des circuits contre les surintensités s’est faite d’abord avec un ou deux fusibles pour l’installation, puis avec des fusibles à broches ou tabatières pour différencier les circuits et éviter les coupures intempestives de l’ensemble de l’installation.

On a ensuite déplacé les protections sur les équipements pour affiner, en se mettant au plus près des appareils à protéger (prises et interrupteur avec fusibles).

Avec l’évolution des normes de sécurité sont apparus les fusibles à cartouches afin de supprimer les fils de plomb que l’on remplaçait manuellement. Ces cartouches fusibles présentaient l’avantage de garantir la protection du circuit contre les surintensités par rapport à une valeur donnée.

Les tableaux se sont systématisés et l’amélioration de ces fusibles à cartouches est venu dans la mise en place de détrompeurs afin d’être certain qu’un porte fusible de 10 [A] ne puisse recevoir qu’une cartouche de 10 [A] et non pas de 32 [A].

...
Déjà abonné ?
Connectez-vous
Ce cours est disponible avec les abonnements suivants :

Pour lire la suite du cours, abonnez-vous !
Voir tous les abonnements